Soufflantes centrifuges multiétages

Changer le roulement

Service de maintenance

Installation Manuel

Surpresseurs centrifuges à plusieurs étages

Soucieux d’améliorer nos performances et d’investir une grande partie de nos ressources dans la recherche, nous avons adapté et modernisé nos installations pour répondre à une grande variété de demandes. Désormais, notre zone d’usinage est contrôlée via un système de contrôle informatisé numérique.

Grâce à cette modernisation, nous disposons d’un meilleur contrôle de la production, assurant à nos clients une plus grande flexibilité et des délais de livraison encore plus courts. De plus, les pièces détachées et accessoires peuvent être expédiés sous 24 heures.

> Certification Bureau Veritas – PDF

Corps

Il est composé des buses d’aspiration et de refoulement et des sections intermédiaires, qui sont en acier ou en fonte d’aluminium, selon le modèle. La position standard des buses est verticale, bien qu’elles puissent être modifiées en fonction des besoins. Les buses et les sections intermédiaires sont montées et assemblées avec des barres d’acier. L’étanchéité des composants est obtenue grâce à l’utilisation d’un produit d’étanchéité et dans certains cas par un joint torique. Le nombre d’étages de compression varie en fonction de la pression requise avec un maximum de 10 dans les petites machines et 7 dans les grandes machines.

Le rotor

Il est composé d’un arbre en acier et d’un jeu d’hélices avec entretoises fixées par clavettes. Les roues sont en alliage d’aluminium moulé ou, dans certaines applications, en tôle rivetée. Ils sont statiquement équilibrés. Le rotor est équilibré dynamiquement pour garantir des vibrations inférieures à 4,5 mm/s lors de la rotation. Il existe une large gamme de roues radiales et courbes afin de répondre à différentes exigences.

Roulements _

Les roulements sont montés dans des roulements indépendants en fonte. Les roulements sont fixés aux buses, permettant un accès facile en cas de maintenance sans avoir besoin de démonter d’autres pièces. Les roulements constituent le seul point de contact entre le rotor et le stator de la machine. L’étanchéité des roulements est assurée par des tresses en graphite ou dans les grosses machines par des anneaux en carbone à 4 sections réunies par un ressort en inox. L’étanchéité par anneaux de carbone réduit les fuites au minimum possible. En cas de travail avec des gaz dangereux, l’étanchéité est assurée par une double étanchéité mécanique. Il est également possible de réaliser l’étanchéité en injectant du gaz entre les anneaux de carbone. Pour les machines jusqu’à 5000 m3/h, la lubrification est réalisée avec de la graisse et pour les machines plus grandes avec un niveau d’huile constant, permettant d’allonger le temps de maintenance, garantissant un fonctionnement impeccable.